Commission 2 : Programme National : Logistique

Le passage du DUT au BUT et notamment celui de 120 à 180 ECTS nécessite une profonde réorganisation de nos formations, d’un point de vue logistique.

Cette commission sera l’occasion d’échanger sur les dispositifs organisationnels qui seront mis en place dans nos formations, de les comparer et d’apprécier les avantages et inconvénients de chacun.

Plusieurs thèmes pourront être abordés :

  • Le positionnement des heures (heures dites « face à face » et heures tutorées) dédiées au SAé dans le planning semestriel : des SAé réparties sur tout le semestre implique une synchronisation très drastique avec les différentes ressources utilisées pour l’apprentissage et l’évaluation de la compétence visée ; une organisation en semaines banalisées entièrement aux heures SAé peut permettre une plus grande flexibilité dans cette synchronisation. Néanmoins, le problème de l’occupation de salles dédiées à un enseignement de type projet peut être un facteur limitant dans certains départements.
  • La direction des études peut être également impactée par cette réforme : Direction des études par année, Direction des études par parcours
  • Le positionnement du stage. La lettre de cadrage impose un stage en deuxième année d’une durée minimum de 8 semaines et en troisième année d’une durée minimum de 14 semaines. Libre aux départements de positionner ces stages sur le semestre de leur choix. Plusieurs configurations sont donc possibles. L’idée étant d’échanger sur ces différentes configurations en mettant en avant leurs atouts et leurs défauts.
  • Ouverture à l’international. Certains départements GEii proposent déjà un semestre à l’étranger. Le passage en compétences devrait faciliter le dialogue avec nos partenaires académiques étrangers, en vue d’une mobilité étudiante sortante et/ou entrante. L’objet de cette partie est donc de présenter des retours d’expériences de collègues responsables des RI au niveau des départements. Sur quels semestres, avec la nouvelle réforme, ces échanges étudiants sont-ils le plus opportuns ?

Coordination de la Commission : Abdou Tankari Mahamadou, Maître de Conférences, CERTES/GEII IUTCV-UPEC (mahamadou.abdou-tankari@u-pec.fr)